présentation

Psychologie politique : entre philosophie et passions (P4)

Séminaire mensuel à l’Université de Lorraine, inauguré en septembre 2019.

Political psychology:
between passions and philosophy (P4)

Monthly seminar at Lorraine University, Nancy, France
English présentation below

Projet du séminaire

La psychologie politique est une discipline qui, dès ses origines, se conçoit comme pluridisciplinaire : ce projet propose donc la mise en place d’un séminaire interdisciplinaire et exploratoire autour des questions sollicitées par ce champ de recherche qui ne fait que commencer à se développer. La philosophie sociale, approche aujourd’hui dominante en philosophie politique en France, se concentre sur des aspects systémiques de la société qui déterminent en grande partie la psychologie des individus. Cette approche qui nous paraît structurante mérite à notre avis d’être complétée par une autre, plus intéressée par la psychologie individuelle, par la compréhension de sa complexité, éclairée par diverses théories (épistémologie, morale, théories politiques enfin), et par des facteurs personnels, influençant la réception des composantes théoriques.

Nous voudrions mettre en œuvre nos compétences croisées en philosophie, psychologie, droit et politique, pour explorer le champ – la psychologie politique – dont les évolutions contemporaines ne cessent de nous interroger.

Le séminaire est organisé sous les auspices de la Société française pour la philosophie et la théorie juridiques et politiques – SFPJ.

(certaines) vidéos du séminaire sont en ligne.

Programme 2022-2023
Psychologie politique face aux transitions

Inscrivez-vous pour participer aux séances en ligne
sign up for updates and links for the online sessions

La quatrième année du séminaire Psychologie politique – entre passions et philosophie sera thématique, car en ce moment, nous ressentons l’urgence de nous interroger sur le thème des transitions. 

Qu’est-ce qui se joue au moment où nous sommes confrontés à un changement réel, imminent, ou attendu? Quelle est la relation entre la psychologie individuelle, les stratégies rhétoriques des gouvernants et des experts, et les déterminations sociales, historiques, générationnelles et culturelles des groupes de personnes? 

Nos questionnements sont nées face au sentiment qui semble assez partagé: la frustration devant l’insuffisance dans les actions collectives et individuelles face au changement climatique. Mais elles s’appliquent au-delà de cette question, et nous aimerions explorer ce qui fait que nous agissons ou non conformément à ce que nous savons (le phénomène controversé de faiblesse de la volonté), ce qui nous pousse à agir (les stratégies de manipulation utilisées par différentes institutions, publiques ou privées, notamment les nudges). 

L’actualité de la guerre en Ukraine pose, elle aussi, une question de fond: le plus grand conflit armé depuis la Seconde Guerre mondiale ne semble rien changer dans nos habitudes de vie: le déni est-il ici une faute ou un aveuglement ou au contraire une stratégie d’adaptation nécessaire pour fonctionner? Quelles sont les conséquences de la présence médiatique du conflit pour l’auto-détermination politique des sociétés? 

Nous vous invitons vivement à vous joindre à nos réflexions, qui, par leur caractère pluridisciplinaire, sont parfois imparfaites, mais se révèlent souvent incroyablement fécondes.

  • 7 novembre 2022 – Sylvain Delouvée, MCF en psychologie sociale, Université de Rennes 2, « Psycho(socio)logie de la désinformation »
  • 5 décembre 2022 – Samuel Ferey, Prof. en économie, Université de Lorraine
  • 6 février 2023 – Luc Faucher, philosophe, professeur à l’Université du Québec à Montréal
  • 6 mars 2023 – Thibaud Griessinger, docteur en sciences cognitives (ENS Paris) et chercheur indépendant au sein du ACTE Lab
  • 3 avril 2023 – Jeremy Ward, sociologue, chargé de recherche à l’Inserm / CERMES3

Programme 2021-2022

4 octobre 2021 – Franck Fischbach (Université Paris I Panthéon Sorbonne), « L’aliénation : un concept encore utile aujourd’hui? »
8 novembre 2021 – Gloria Origgi (CNRS/Institut Nicod), « L’humiliation comme émotion politique »
6 décembre 2021 – Pierre Crétois (Université Bordeaux-Montaigne), « Du phénomène de la possessivité au droit de propriété« 
conférence annulée: 7 février 2022 – Raphael Zagury-Orly & Joseph Cohen (University College Dublin), « Relire Heidegger à travers le prisme du judaïsme« 
7 mars 2022 – Alfred Archer (Tilburg University), Bart Engelen (Tilburg University), Alan Thomas (University of York), « Rentier Capitalism and Its Impact on Human Well-being. The Easterlin Paradox Revisited »

Programme 2020-2021

5 octobre 2020 – Didier Fassin (Institute for Advanced Study, Princeton / Collège de France), « Que peut-on apprendre des théories du complot? » (en ligne)
2 novembre 2020 – Virginie Bonnot & Lola Girerd (Laboratoire de psychologie sociale, Université de Paris), « Psychologie sociale de l’action collective : antécédents et barrières à l’engagement » (en ligne)
11 janvier 2021 – Michal Bilewicz (Warsaw University), « Hate speech: social, psychological and political consequences » (en ligne)
8 février 2021 – Vincent Berthet (Université de Lorraine), « L’apport des sciences du comportement à la psychologie politique : le cas du comportement de redistribution » (en ligne & en présence)
1 mars 2021 – Lou Safra (Centre de recherches politiques de Sciences Po / CEVIPOF), « L’apport de la psychologie évolutionniste à l’étude et à la compréhension des comportements politiques » (en ligne & en présence)
19 avril 2021 – Raphaël Künstler, « Psychologie sociale et génocide : l’expérience de Stanley Milgram permet-elle de résoudre le problème des bourreaux ordinaires ? »
3 mai 2021 – Pierre Fasula (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), « Du ressentiment en politique »
7 juin 2021 – Phil Hutchinson (Manchester Metropolitan University), « Interactional Considerations of the Politics of Shame and Stigma » (en ligne)

Programme 2019-2020

23 sept. 2019 – Monique Canto-Sperber, « Les formes contemporaines de l’abandon des libertés »
14 oct. 2019 – Cristian Tileaga, « Language and Politics: Cognitively Complex or Rhetorically Astute Politicians? »
18 nov. 2019 – Florence Delmotte, « Entre raisons et sentiments. L’appartenance à l’Europe au prisme d’une sociologie historique du politique »
3 février 2020 – Aurélie Filippetti & Anna C. Zielinska, « Peurs sur la démocratie »

Organisation

Anna C. Zielinska – MCF au département de philosophie & chercheuse aux Archives Henri Poincaré – Philosophie et Recherches sur les Sciences et les Technologies

Vincent Berthet, MCF au département de psychologie et chercheur au Laboratoire Lorrain de Psychologie et Neurosciences de la dynamique des comportements (2LPN)

Romain Lebreuilly, MCF au département de psychologie & chercheur au laboratoire InterPsy.

En collaboration avec Frédéric Géa, professeur de droit & chercheur à l’Institut François Geny.

English

Political psychology:
between passions and philosophy (P4)

Monthly seminar at Lorraine University, Nancy, France

General presentation

Political psychology is a discipline which, from its origins, has been conceived as multidisciplinary. This seminar is therefore set to propose a an interdisciplinary space around the questions raised around the notion of political psychology, yet the field certainly does not have yet the stability and the methodological transparency of its companions.

We would like to see this field as distinct – yet complementary – with social philosophy, which currently is the dominant outlook in political philosophy in France. Philosophie sociale focuses on systemic aspects of society that largely determine the psychology of individuals, which is certainly a background for political psychology. Yet it does not seem sufficient to explain all the processes that seem interesting or challenging and needs to be enriched by further reflexions on individual psychology.

This seminar is thus a place where we use our cross-disciplinary skills in philosophy, psychology, law and politics to explore and to create the field of political psychology.

The seminar is organized under the auspices of the French Society for Legal and Political Philosophy and Theory – SFPJ.

2022-2023 :
Political psychology in the face of transitions

The fourth year of the seminar Political Psychology – Between Passions and Philosophy will be thematic, because at the moment we feel the urgency to question ourselves on the theme of transitions.
What is at stake when we are confronted with a real, imminent or expected change? What is the relationship between individual psychology, the rhetorical strategies of rulers and experts, and the social, historical, generational and cultural determinations of groups of people?
Our questions are born in the face of a feeling that seems to be quite common: frustration at the inadequacy of collective and individual actions in the face of climate change. But they apply beyond this issue, and we would like to explore what makes us act or not according to what we know (the controversial phenomenon of weakness of will), what pushes us to act (the strategies of manipulation used by different institutions, public or private, nudges, etc).
The news of the war in Ukraine also raises a fundamental question: the biggest armed conflict since the Second World War does not seem to change anything in our life habits: is denial here a fault or a blindness or, on the contrary, a necessary adaptation strategy to function? What are the consequences of the media presence of the conflict for the political self-determination of societies?
We invite you to join our reflections, which, because of their multidisciplinary nature, are sometimes imperfect, but often prove incredibly fruitful.